Tourisme durable: mode d'emploi
  
Tourisme durable: mode d'emploi
 

 

Cela tombe sous le sens, mais revoir nos connaissances sur le tourisme durable ne fait pas de mal.

Nous regardons des reportages sur la déforestation pour créer des zones de monoculture intensive (huile de palme par exemple), et nous disons: .... faudrait pas.

Il y a des choses que nous pouvons faire à notre niveau.

Déjà, boycotter les produits à base d'huile de palme. Pas facile me direz vous!

Si vous etes interessés, voir le blog : http://vivresanshuiledepalme.blogspot.fr/

Edifiant!

 

Notre contribution au tourisme durable, et habitudes à prendre dans la vie de tous les jours:

 

"La protection de l’environnement est la responsabilité de tous.

Le secteur du tourisme au Costa Rica réalise un travail considérable pour proposer aux

entreprises, aux prestataires de service, aux collaborateurs et aux clients

des pratiques durables en faveur de l’environnement.

 

Les recommandations de Practicas Amigables con el Ambiente exposées

dans ce document sont très utiles et faciles à appliquer, aussi bien par leur

simplicité que par les résultats positifs qu’elles engendrent, permettant ainsi

de réaliser un objectif fondamental : Le Tourisme Durable.

Déchets solides

Les déchets solides constituent un problème majeur car il faut non

seulement éliminer leurs composants mais aussi parce qu’une énorme

quantité d’énergie polluante est produite durant les différents procédés de

production. Toutefois, grâce à des mesures adéquates il est possible de

réduire de 40 à 60 % le volume final de déchets.

Actuellement, les déchets sont remis aux centres de collecte de chaque

hôtel ou sont convenablement triés dans les installations centrales de nos

transporteurs, nous permettant ainsi de limiter au maximum notre

empreinte écologique.

 

Votre contribution

a. Recyclez, utilisez les poubelles destinées au recyclage en triant

correctement les déchets selon la catégorie à laquelle ils

appartiennent.

b. Réutilisez: Avez-vous réellement besoin d’acheter une nouvelle

bouteille d’eau à chaque utilisation ? Remplissez de nouveau

votre bouteille

c. Réduisez votre consommation, demandez-vous à chaque fois

que vous achetez quelque chose si c’est vraiment indispensable.

d. Rejetez certains produits : avant d’acheter un produit, vérifiez

que ses caractéristiques ou sa provenance ne nuisent pas à

l’environnement.

e. Utilisez correctement les poubelles pour le tri des déchets

présentes dans la majorité des établissements que nous visitons

durant les tours.

f. Informez-vous sur les programmes de recyclage mis en oeuvre

dans les lieux touristiques que vous visitez ou bien

recommandez leur d’en implanter si le tourisme durable ne fait

pas partie de leurs politiques

 

Combustibles fossiles

a. La combustion de combustibles fossiles est à l’origine de

problèmes environnementaux qui concernent l’ensemble de la

communauté internationale. L’accumulation de gaz à effet de

serre, l’acidification de l’atmosphère, la pollution de l’air, les

dégâts causés dans les couches superficielles et d’ozone

troposphérique sont les signes de problèmes environnementaux

liés au rejet de polluants naturellement présents dans la

composition des combustibles comme le souffre et le nitrogène.

Actuellement, la combustion de pétrole est responsable de 30 %

des émissions de dioxyde de carbone dans l’atmosphère.

 

b. Votre contribution:

c. Assurez-vous que les transporteurs auxquels vous faîtes appelle

(tour opérateurs, compagnies de location de voiture,…)

respectent les législations environnementales en vigueur dans le

pays. Au Costa Rica, les voitures doivent passer chaque année

un contrôle technique (Revisión Técnica Vehicular) et la vignette

du contrôle technique (registro de revisión) doit être présente

dans chaque véhicule.

d. Utilisez de préférence de l’essence sans plomb.

e. Un arbre contre la pollution.

Au Costa Rica, de nombreuses organisations vous soutiendront dans votre décision de planter un arbre. Voici les coordonnées de deux associations que nous

vous recommandons :

i. Programa Amigable con el Cambio Climático:

www.programaacc.com

ii. Fondo Nacional de Financiamiento Forestal (FONAFIFO):

www.fonafifo.com

f. Grâce à ces organisations, vous pourrez mesurer votre

empreinte carbone et diminuer les quantités de dioxyde de

carbone que vous rejetez quotidiennement (transport en

voiture ou en avion par exemple). En d’autres termes, au lieu

d’avoir un impact négatif sur l’environnement vous pourriez

être en « parfaite symbiose avec la nature ».

 

Consommation d’eau

L’eau est bien sûr une des ressources naturelles les plus précieuses de la

planète mais elle est aussi une des plus menacées. Bien que notre

planète soit constituée à trois quarts d’eau, moins d’1 % est propre à la

consommation de l’Homme. Dans les zones où sont situés les hôtels, vous

trouverez de l’eau potable de très bonne qualité et bien qu’elle puisse

sembler inépuisable, c’est notre devoir de l’utiliser de manière

responsable.

 

Votre contribution

a. Utilisez le moins d’eau possible quand vous vous lavez.

b. Fermez le robinet quand vous vous lavez les dents ou vous

vous rasez.

c. N’utilisez pas les toilettes comme une corbeille à papier.

 

Consommation d’énergie

Une grande partie de nos activités quotidiennes consomment de l’énergie.

Or, cette énergie peut être produite par des sources d’énergies

renouvelables ou des sources d’énergies non-renouvelables. La solution

pour agir en faveur de l’environnement est d’utiliser le plus d’énergies

renouvelables possible. Si parfois la situation ne dépend pas de nous,

nous pouvons tout de même limiter notre empreinte écologique en

rationalisant notre consommation d’énergie.

 

Votre contribution

a. Débranchez tous les appareils électriques que vous n’êtes

pas en train d’utiliser. En effet, de nombreux appareils

continuent de consommer de l’énergie même s’ils ne sont

pas allumés, le meilleur exemple est le chargeur de

portable.

b. Éteignez les lumières dont vous n’avez pas besoin. Nous

oublions assez fréquemment d’éteindre des lumières

durant la journée ce qui entraîne un gaspillage d’énergie.

c. Ne laissez pas l’air conditionné ou le chauffage allumé

lorsque vous sortez de chez vous.

d. Le sèche-cheveu a une fonction bien précise et n’est pas

conçu pour sécher des chaussures ou des vêtements.

 

Exploitation d’espaces naturels

Les forêts sont les poumons de la planète, des sources d’eau, des refuges

pour les espèces naturelles, elles apportent des matières premières pour

les médicaments et les industries et absorbent le dioxyde carbone…en

résumé, ce sont des éléments indispensables à la vie.

Au Costa Rica, nous possédons de nombreux espaces naturels qui

abritent une grande biodiversité tels que les Parcs Nationaux, les

Réserves Privées, les Zones de Conservation,… Si vous souhaitez les

visiter, voici une liste de recommandations afin de limiter les impacts

négatifs sur les écosystèmes :

 

Votre contribution

a. Visitez les zones protégées et essayez d’obtenir des conseils et

des renseignements, lisez les informations mises à votre

disposition.

b. Ne prélevez aucune espèce végétale ou animale de la forêt.

c. Durant votre excursion, faîtes le moins de bruit possible et

essayez d’utiliser des répulsifs et des produits naturels.

d. Respectez les indications que vous rencontrez en chemin et ne

vous éloignez pas des sentiers.

e. Ne laissez aucun objet ou déchet dans la nature.

f. Contactez-nous sur les possibilités de reforestation que nous

proposons.

g. Respectez l’habitat des animaux sauvages. Lorsque vous prenez

des oiseaux en photo, maintenez toujours une distance de

sécurité et n’utilisez pas de flash directement. Souvenez-vous

que les oiseaux sont particulièrement sensibles aux

dérangements durant leur période de nidation."

Source: CAST

 

Commentaires